MCD's statement concerning the killing of Black people in America

Blog

August 27, 2020

Bénin-Assainissement: PAPHyR aux côtés des communautés pour lutter contre la COVID-19



Séance de sensibilisation des écoliers de l’EPP Bobè sur les gestes barrières et sur le lavage des mains à l’eau et au savon Crédit photo : Fawoziatouh ALLADE ©PAPHyR, juin 2020


Depuis l’apparition au Bénin du premier cas de COVID-19 le 16 mars 2020, le PAPHyR soutenu par le WSSCC s’est résolument engagé aux côtés du Ministère de la Santé et des communautés de ses zones d’intervention pour lutter contre la propagation de la pandémie.

Cet engagement s’est concrétisé par la réorientation stratégique de son plan de travail de 2020 aux fins d’y intégrer des actions directes d’interventions sur la COVID-19 que sont :


  • l’accompagnement du Ministère de la Santé et des Communes des zones d’interventions dans leur stratégie de riposte au COVID-19

  • la contribution à l’effort collectif de sensibilisation des communautés des zones d’intervention du programme sur la COVID-19

  • la promotion du lavage des mains à l’eau et au savon au sein des communautés, des écoles et des centres de santé d’intervention



Durant 3 mois donc, MCDI et ses partenaires de mise en œuvre ont contribué efficacement à l’effort national de riposte contre la COVID-19 et dans ses zones d’intervention.



Contribution à l’effort collectif de sensibilisation des communautés des zones d’intervention du programme sur le COVID-19 et les gestes barrières

Conformément à la stratégie d’adaptation du Programme au contexte du COVID-19, diverses actions de sensibilisation ont été menées au profit des communautés cibles du Programme, des écoles et des centres de centre Santé.



Communication à travers les radios locales et les réseaux sociaux

Il s’agit entre autres de la réalisation des émissions radiophoniques pour la diffusion de Messages de sensibilisation, de la publication de messages de sensibilisation sur les canaux digitaux du Programme. Ainsi, Dix-sept (17) émissions radiophoniques, mille cinq cent dix-neuf (1519) communiqués radiophoniques, quatorze (14) messages diffusés sur les canaux digitaux du programme. Les émissions radiophoniques ont été animées par des personnes ressources averties notamment les Techniciens d’Hygiène et d’Assainissement (THA), les Responsables Eau Hygiène et Assainissement (REHA), les Chefs Religieux et Traditionnels etc. et ont touché plus de 2 millions de personnes (ndlr : population des zones couvertes par le programme, INSAE, RGPH-2013) vivant dans 16 Communes d’intervention du Programme.



Réalisation et mise à disposition des affiches de sensibilisation

Le programme a confectionné et fait afficher 622 affiches de sensibilisation sur la COVID-19 dans 4 Directions Départementales de la Santé, 16 Communes, et 53 Centres de santé des zones d’intervention du PAPHyR (Atacora, Borgou, Collines, Donga).

En dehors de ces institutions au sein desquelles le personnel et les usagers ont accès à des messages de sensibilisation sur la COVID-19, 3.978 affiches ont été affichées aux chefs-lieux d’Arrondissement et de villages ainsi que dans certaines communautés d’intervention.

Les affiches ont servi également de support de sensibilisation sur la COVID-19 en communauté pour les facilitateurs, les Comités Locaux d’Hygiène et d’Assainissement et les Consultants Communautaires. Ainsi, 522.073 personnes vivant dans 2.830 localités et 3.368 écolières et écoliers de 74 écoles ont été sensibilisées sur mesures barrières contre la COVID-19.



Accompagnement des services HAB du ministère de la santé et des Communes dans leur stratégie de riposte au COVID-19

Deux actions directes ont été menées à ce niveau à savoir : Don de kit au Ministère de la Santé et l’appui à formation des ASDD sur les techniques d’inhumation sécurisée et digne des cadavres des victimes de la COVID-19.

Don de Kit au Ministère de Santé

Le PAPHyR en collaboration avec la Coordination Nationale de WSSCC a soutenu le Ministère de la Santé à travers un don de kit de riposte.

D’un coût total de 11 929 500 FCFA, le don est composé de 30 Pulvérisateurs, 10 pots d’Hypochlorite de Calcium de 45 kg, 103 Dispositifs de Laves mains, 515 bouteilles de savon liquide de plus de 770 litres, 30 Affiches de sensibilisation sur la COVID 19 et 100 masques réutilisables.

La cérémonie de remise de don a eu lieu le 3 juin 2020 et présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Monsieur Ali IMOROU BAH CHABI.

Appui à la formation des ASDD sur les techniques d’inhumation sécurisée des cadavres des victimes de la COVID -19

Selon l’OMS (mars 2020), « les cadavres peuvent toujours contenir des virus dans leurs organes ; il convient donc de prendre des précautions lors de leur manipulation ».

C’est fort de cela que dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, le Programme a appuyé l’organisation d’un atelier de renforcement de capacités du personnel d'hygiène des 4 départements d’intervention du programme, l’Atacora, le Borgou, les Collines et la Donga. Ce personnel d’hygiène est fortement impliqué dans l’inhumation des corps des victimes de la pandémie.

Pour Mme Catherine N’DA TIDO ALI, Coordonnatrice Départementale de la Composante Hygiène et assainissement (CDC-HAB) du Borgou, « cette initiative est à saluer. Car elle permettra aux Agents des Services Déconcentrés et Décentralisés bénéficiaires de gérer en toute sécurité et surtout dignement les corps des victimes de COVID-19 ». Elle a profité de la même occasion pour inviter le PAPHyR à élargir la liste des bénéficiaires et aussi de former le personnel très engagé pour une lutte certaine contre la pandémie de COVID-19.

L’atelier a porté sur l'inhumation digne et sécurisée des corps des victimes de la COVID-19 et s’est déroulé du 23 au 26 juin à l'hôtel Princesse de Parakou. Il a connu la présence effective de la Directrice Générale-Agence Nationale des Soins de Santé Primaire(DG/ANSSP), du Chef Service Hygiène et Assainissement de Base (C/SHAB) et réuni 20 agents des départements du Borgou, des Collines, de l’Atacora, de la Donga et cadres de l’Agence.



Promotion des bonnes pratiques d’hygiène de lavage des mains à l’eau et au savon au sein des communautés, des écoles et des centres de santé d’intervention.

Dès les premiers jours de l’apparition de la COVID-19 au Bénin, les AMOd ont adaptés leurs déclenchements au défi de l’heure.

Les déclenchements ont été orientés sur la COVID-19 avec en bonne place le lavage correct des mains à l’eau et au savon. Ces activités ont été mise en œuvre, dans les ménages, dans les écoles et au niveau des centres de santé.

Ces déclenchements ont abouti à la réalisation des dispositifs de lavage des mains doté du savon aussi bien au niveau des latrines que des concessions en communauté, dans les écoles et centre de santé.

Au total, 522.073 personnes vivant dans 2.830 localités ont été sensibilisées sur mesures barrières contre la COVID-19 et déclenchées sur le lavage des mains à l’eau et au savon. Dans les 74 écoles touchées, 3.368 écolières et écoliers ont été touchés. 54.316 DLM ont été installés en communautés, dans les centres de santé et dans les écoles.

« Avant, je ne me lavais pas régulièrement les mains. Je le fais seulement lorsqu’elles sont sales visiblement. Mais avec les séances de sensibilisation sur la COVID-19 dont mon école a bénéficié, j’ai compris maintenant que je cours un grand risque. Et que pour éviter de me faire contaminer, je dois régulièrement me laver les mains à l’eau et au savon. Je dois aussi porter le masque de protection et éviter tout contact » Vivien Oumarou, 12 ans élève en Classe de CM2 à l’EPP Bobè, Bantè.

Toutes ces actions directes de lutte contre la COVID-19 engagées par le Programme visent à contribuer aux efforts du Gouvernement dans le combat contre la pandémie de COVID-19 et à protéger les communautés des zones d’intervention du Programme. Initialement prévue pour couvrir la période d’avril à juin 2020, le plan d’adaptation COVID-19 du programme se poursuit compte tenu de la propagation du virus dans le pays.

Il faut noter que depuis l’apparition du premier cas de COVID-19 les autorités sanitaires sont résolument engagées dans la lutte contre cette maladie. Plusieurs mesures ont été prises dont la mise en place d’un cordon sanitaire et l’obligation de porte de masques et le respect de la distance sanitaire d’1 m à fin mars 2020. Depuis le 02 juin 2020, le gouvernement a entamé la levée progressive des mesures de confinement tout en mettant en vigueur plusieurs mesures barrières et en poursuivant la lutte contre la COVID-19. A la date du 11 juillet 2020, le Bénin était à un total de 1.378 cas confirmés, 557 guéris et 26 décès dû à la COVID-19. Les cas sont disséminés dans l’ensemble du pays mais l’épicentre reste la zone couverte par les départements du Littoral, de l’Atlantique et de l’Ouémé.

Matthew S. Lynch is the Assistant Communications Officer at Medical Care Development International (MCDI) Maryland, USA, office.



Démonstration de lavage des mains à l’eau et au savon par un garçon mal entendant après la sensibilisation de COVID-19 Crédit photo : ALLADE Fawoziatouh ©PAPHyR, Juin 2020


Photo de famille des ASDD formés sur les techniques d’inhumation des cadavres de victimes de COVID-19 Crédit photo : ©PAPHyR, Juin 2020


Formation des ASDD sur les techniques d’inhumation des cadavres de victimes de COVID-19 Crédit photo : ©PAPHyR, Juin 2020


Don des kits sanitaires au Ministère de la Santé dans le cadre de la riposte contre la COVID-19 Crédit photo : ©PAPHyR, Juin 2020


Utilisation des affiches pour la sensibilisation communautaire sur la COVID-19 Crédit photo : Fawoziatouh ALLADE ©PAPHyR, Juin 2020


Réalisation d’émission radiophonique sur la COVID-19 Crédit photo Radio Solidarité FM, © PAPHyR mai 2020




Back to the blog