MCD's statement concerning the killing of Black people in America

Blog

April 23, 2020

Un réseau d’Organisation Non Gouvernementale (ONG) mobilisé pour renforcer la prévention et la lutte contre le COVID-19 à Madagascar



By Matthew S. Lynch

La lutte contre le COVID-19 à Madagascar n’est pas seulement une responsabilité du Gouvernement ni du personnel de santé car elle implique la solidarité de tous et la mobilisation de tout un chacun.

Par conséquent, un réseau d’Organisation Non Gouvernementale (ONG) mobilisé pour renforcer la prévention et la lutte contre le COVID-19 à Madagascar, notamment Medical Care Development International.

Pour Medical Care Development International Madagascar, il a mobilisé ses partenaires de mise en œuvre (dans le cadre du Fonds d'appui à l'assainissement) ainsi que plus de 100,000 acteurs communautaires répartis dans 22 régions pour renforcer les actions de prévention et de riposte contre le coronavirus.

Rappelons que ces acteurs communautaires sont des personnes volontaires, actives et enthousiastes qui émergent durant les processus CLTS au niveau de leur village et poussant leur communauté à mettre fin à la défécation à l'air libre. Ainsi, ces acteurs ont mené un effort important de communiquer au niveau local les mesures préventives pour juguler la propagation de cette pandémie au niveau de leur communauté respective.

La réorientation des activités du Programme de WSSCC exécutées par MCDI a permis cette opération. En ces temps exceptionnels, la solidarité et la contribution à l’effort d’endiguer cette pandémie de coronavirus s’avèrent nécessaire.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, MCDI Madagascar contribue à l’appui des autorités au niveau national et régional au sein du Centre de Commandement Opérationnel. Les progrès du MCDI dans la lutte contre les coronavirus sont soutenus par la collaboration avec d'autres partenaires locaux notables, notamment:


ASOS Video [Française] Video Español

Pour l’ONG ASOS qui intervient dans la région d’Analanjirofo, les actions sont axées sur : l’installation des dispositifs de lavage des mains dans les zones d’affluences (marchés, centre de santé), la démonstration du lavage des mains avec du savon, la désinfection des lieux et bâtiments publics.

Ces actions sont entreprises pour limiter les risques de propagation du coronavirus, ASOS Analanjirofo envisage d’étendre ces efforts de prévention dans tous les districts de la région.


SPM

L’ONG SPM de la région d’Ihorombe qui collabore avec MCDI a apporté son soutien à la Direction Régionale de la Santé (DRS) pour la confection de Dispositif de Lavage des Mains (DLM) avec du savon suite à la demande des Chefs de Centre de Santé de Base (CSB) qui ne possèdent la technicité pour les confectionner.

Le responsable de l’assainissement au niveau de la DRS a assisté à ce transfert de compétence ; qui a été suivi d’une séance pratique, et assurera la tenue d’une formation en cascade auprès des chefs CSB publics et privés sur la confection et l’utilisation des DLM.

Par ailleurs, l’ONG SPM a confectionné aussi des DLM pour les marchés, auprès des stationnements de taxi-brousse, près du bureau des communes urbaines et des CSB urbains tout en effectuant des activités de démonstration sur le lavage des mains avec du savon et de sensibilisation sur la lutte contre le coronavirus.


Miarintsoa

Les appuis de l’ONG Miarintsoa ont permis de cibler de nombreuses personnes sur le coronavirus. Pourtant la lutte contre le COVID-19 se poursuit encore et c’est dans ce sens qu’elle prévoit de concevoir des émissions radios à travers les radios locales pour renforcer les efforts déjà entrepris dans la Région.

L’ONG Miarintsoa, un de ce réseau d’ONG œuvrant dans la Région de Vakinankaratra, a focalisé ses appuis dans 05 communes du District de Faratsiho et à l’équipe du « Vatsin’Ankohonanana ». Les activités menées se sont traduites par (i) un déclenchement de masse sur le lavage des mains avec du savon tout en respectant les mesures de prévention (distance d’un mètre entre deux personnes), (ii) par la distribution et la pose des affiches au niveau des Centres de Santé de Base (CSB), dans les marchés et au bureau des cinq communes et (iii) par l’adhésion au comité de vigilance sanitaire instauré dans chaque commune.

Matthew S. Lynch is the Assistant Communications Officer for MCDI in the US.





Back to the blog